Jouarre fait partie de la Communauté d’agglomération de Coulommiers Pays de Brie

Chères Jotranciennes, chers Jotranciens,

Comme nous vous l’indiquions le 26 octobre 2017, voici l’arrêté signé par Madame la Préfète de Seine et Marne le 14 novembre 2017.

Nous nous réjouissons avec vous de cette conclusion heureuse.

Nous vous informerons de cette nouvelle situation qui prendra effet le 1er janvier 2018.

Nawal BADDOUR, Amandine FARGET, Pierre GOULLIEUX, Isabelle LECLERCQ, Arnaud MEYNADIER, conseillers municipaux d’opposition.

 

Pour en savoir plus, voici l’Arrêté préfectoral du 14 novembre 2017 et la liste des communes constituant la nouvelle communauté d’agglomération .

Jouarre restera dans le Pays Fertois

Le 17 février 2017, monsieur le maire a fait voter par le conseil municipal le retrait de Jouarre de la Communauté de Communes du Pays Fertois et son rattachement à la Communauté de Communes des 2 Morin dont le siège est à La Ferté-Gaucher : Nous avons refusé.

 

Le 2 juin 2017, Monsieur le Préfet a demandé aux deux communautés de communes et aux communes des deux communautés de communes de se prononcer sur la fusion et sur le périmètre de la future communauté d’agglomération née du rapprochement entre le Pays Fertois et le Pays de Coulommiers. Une absence de délibération dans les 3 mois valant accord, Jouarre n’ayant pas délibéré a été considéré favorable à ce projet en y étant intégré.

 

Pendant ce temps- là, sournoisement, le maire préparait la mise au point d’un amendement visant à faire sortir Jouarre du Pays Fertois pour rejoindre la Communauté de Communes des 2 Morin à La Ferté-Gaucher.

Cet amendement a été présenté le 25 septembre 2017 à la Commission Départementale de Coopération Intercommunale et fort heureusement a été rejeté.

 

Lors du conseil municipal du 6 octobre 2017, nous nous attendions à ce que cette situation engageant l’avenir de Jouarre soit portée à l’ordre du jour. Que nenni ! En conséquence nous avons interrogé le maire par écrit : « Pouvez-vous nous indiquer où en est le projet de Jouarre de quitter la Communauté de Communes du Pays Fertois ? ». Comme d’habitude, le maire a répondu évasivement en nous indiquant qu’il nous apporterait des informations au prochain conseil.

 

Notre intervention n’a-t-elle pas déclenché sa décision de publier un article dans le Pays Briard du 10 octobre 2017 et d’organiser une réunion publique le 13 octobre 2017 ?

 

Lors de cette réunion, les Jotranciennes et Jotranciens présents ont faire part de leurs nombreuses inquiétudes.

Parmi les questions posées au maire :

  • Les élèves des écoles de Jouarre pourront-ils continuer à bénéficier de créneaux horaires à la piscine intercommunale de La Ferté-sous-Jouarre ?
  • Quid des associations jotranciennes qui bénéficient de créneaux horaires dans les gymnases intercommunaux ?
  • Pourquoi chercher à nous unir à un territoire (la Communauté de Communes des 2 Morin) que l’on ne connaît pas ?
  • Quel est l’attrait économique de la Communauté de Communes des 2 Morin alors que nos habitudes de vie sont entre la zone d’activités de Sept-Sorts, La Ferté-sous-Jouarre et Coulommiers ?
  • Quel est l’intérêt pour Jouarre de rejoindre la Communauté de Communes des 2 Morin ?
  • Pourquoi ne pas avoir consulté la population ?
  • Etc….

 

Comme d’habitude, l’exposé de Monsieur Vallée était truffé de mensonges, d’imprécisions et d’incohérences, à tel point qu’un élu de la Communauté de Communes des 2 Morin a tenu à rectifier l’argumentaire du Maire pour rétablir la réalité et la vérité. Les Jotranciennes et Jotranciens présents ont applaudi ce dernier intervenant, clôturant ainsi cette réunion, laissant le maire sans voix.

 

Il n’est pas possible que le maire décide SEUL, pour les 4 300 habitants de Jouarre. Ses 18 conseillers municipaux ne se sont jamais exprimés ni pendant les conseils municipaux ni pendant cette réunion publique.

Malgré les bâtons dans les roues et les manœuvres utilisés par le maire de Jouarre, l’arrêté de fusion de madame la Préfète devrait être signé très prochainement.

 

Nawal BADDOUR, Amandine FARGET, Pierre GOULLIEUX, Isabelle LECLERCQ, Arnaud MEYNADIER qui ne sont téléguidés par personne !!

8 mai 2017 : Revue de presse : les dysfonctionnements du conseil municipal de Jouarre

Conseil municipal du 14 avril. 10 élus de la majorité présents : quorum non atteint.

Cliquez ici pour lire l’article du journal La Marne du 26 avril 2017

 

 

 

26 avril budget voté hors délais et non conforme à la loi.

Cliquez ici pour lire l’article du journal Le Pays Briard du 28 avril 2017

 

 

Le maire s’auto-plébiscite et n’admet pas la contestation.

Cliquez ici pour lire l’article du journal Le Pays Briard du 2 mai 2017

 

Conseil municipal du 14 avril 2017

Conseil municipal de Jouarre le vendredi 14 avril 2017

 

Vendredi soir 14 avril s’est tenu le conseil municipal en vue de voter le budget de la commune. Nous y avons dénoncé un passage en force illégal et avons annoncé notre intention d’attaquer le budget en annulation au tribunal administratif.

La date légale limite pour voter le budget est le 15 avril. Organiser un conseil municipal dans la précipitation le 14 avril démontre une désorganisation et une incompétence notoires de Fabien Vallée et de son équipe municipale.

Le quorum n’étant pas atteint, les élus de l’opposition que nous sommes, avons souhaité ne pas prendre part à ce simulacre de démocratie et avons quitté le conseil municipal. De ce fait, la ville de Jouarre sera probablement la seule commune de Seine-et-Marne à n’avoir pas voté son budget dans les délais légaux, preuve s’il en est de l’amateurisme en place.

Nous en profitons par ailleurs pour dénoncer l’érosion dramatique et inquiétante du résultat de l’exercice et de l’épargne nette entre 2015 et 2016, dénotant une très mauvaise gestion des finances de la commune. Le budget de la commune va droit dans le mur.

Nous demandons à ce que les élus de Jouarre qui n’ont pas encore démissionné ouvrent enfin les yeux : on ne peut pas en permanence fouler au pied l’intérêt général, le bon-sens et la loi ! Ce n’est pas ainsi que nous concevons en tout cas notre mandat d’élus. Les jotranciens méritent une vraie équipe municipale, digne et respectueuse.

 

Nawal Baddour, Amandine Farget, Pierre Goullieux, Isabelle Leclercq et Arnaud Meynadier.

 

Intervention des conseillers municipaux d’opposition lors du conseil municipal du 14 avril 2017.

 

 

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les élus, Mesdames, Messieurs,

Vous venez de nous dire que vous respectez la loi.

Le budget soumis à notre approbation appelle de notre part le commentaire suivant :

1 – Le débat d’orientation budgétaire prévu aux articles L 2312-1 ,  L 3312-1, L 4312-1 et L 5211-36 du CGCT (Code Général des Collectivités Territoriales) a pour objet de permettre aux élus de définir les grandes orientations du budget.  A ce titre il doit  avoir lieu dans un délai tel que le Maire puisse tenir compte de ces orientations lors de l’élaboration du budget (Réponse du Ministre de l’Intérieur publiée dans le JO du 24/06/2010).

 

Or le DOB s’est tenu le 10 avril 2017, après que le montage du budget 2017 nous ait été adressé, le 6 avril 2017. Compte-tenu de ce calendrier, il est impossible que vous ayez tenu compte des conclusions du DOB puisque le budget avait déjà été arrêté par vos soins lorsqu’il a eu lieu.

 

La loi a donc été violée.

 

2 – Le règlement intérieur de la commune de Jouarre que vous avez rédigé vous-même et que vous avez fait approuver par le Conseil Municipal le 19 juin 2014 prévoit à son article 22 :

 

« un délai minimum de quinze jours est observé entre le DOB et le vote du budget ».

 

Pour la même raison que précédemment, le règlement intérieur a donc lui aussi été violé.

 

3 – Vous faites une commission des finances sans fournir d’informations précises, un DOB sans détailler les dépenses d’investissement et vous refusez de fournir des documents publics dans les délais impartis : c’est illégal.

 

Pour ces motifs, au cas où ce budget irrégulier serait adopté par le conseil municipal, nous serions contraints d’en demander l’annulation par le Juge Administratif. En outre, nous serions également tenus d’aviser Monsieur le Préfet de cette situation dans le cadre du contrôle de légalité.

 

Monsieur le Maire, vous avez fait preuve d’irrespect envers les élus que nous sommes et envers les habitants de Jouarre comme vous le faites régulièrement et notamment avec votre procédure de retrait du Pays Fertois et nous voulons dénoncer cet état de fait avec force.

De nombreux élus ont déjà quitté votre équipe et ce soir, c’est le bouquet, vous n’êtes que 10 présents de votre majorité (9 sont absents et vous étiez 22 au début de cette mandature !). Pour toutes ces raisons, nous nous interrogeons pour savoir quand les autres prendront enfin conscience de l’incompétence de cette gouvernance.

 

Les conseillers municipaux d’opposition :

Pierre Goullieux, Nawal Baddour, Amandine Farget, Isabelle Leclercq et Arnaud Meynadier.

 

 

 

Opposition au retrait de Jouarre du Pays Fertois : rassemblement samedi 4 à 11h !

 

NON ! À LA SORTIE DE JOUARRE DU PAYS FERTOIS

 

Rassemblement samedi 4 mars à 11h devant la mairie !

 

L’intérêt de Jouarre avant tout

 

Vendredi 17 février, Fabien Vallée a fait voter en conseil municipal la demande de sortie de Jouarre de la Communauté de communes du Pays Fertois et d’adhésion à l’intercommunalité de La Ferté-Gaucher.

Nous regrettons une décision prise dans la précipitation, sans aucune concertation, sans étude d’impact préalable et aux conséquences néfastes pour les finances de la commune et des Jotranciens.

Eau potable, ramassage des ordures ménagères, eaux usées, piscine et infrastructures sportives, associations, apprentissage de la musique, vie scolaire et centres de loisir, dossiers d’urbanisme, tourisme, développement économique, politique de santé et infrastructures de transport : tous ces services sont aujourd’hui gérés au niveau du Pays Fertois.

Le départ de Jouarre du Pays Fertois engendrerait donc non seulement une perte de services mais également un fiasco financier et fiscal. La facture sera salée pour le contribuable Jotrancien.

Ce projet n’a aucun sens ! Les Jotranciens sont attachés au Pays Fertois, notre intercommunalité fait partie de notre histoire, de notre patrimoine et de notre identité.

Nous demandons à Fabien Vallée d’arrêter de confondre ses intérêts personnels avec ceux de la ville de Jouarre.

C’est l’avenir de Jouarre qui se joue, nous comptons sur votre mobilisation totale contre ce projet absurde, dangereux et irresponsable. Nous sommes naturellement à vos côtés pour mener le combat.

Signez la pétition ici !

 

Kamel Berradouan, Nawal Baddour, Amandine Farget, Pierre Goullieux, Isabelle Leclercq et Arnaud Meynadier

Soyez vigilants sur l’élaboration du P.L.U. !

Le maire de Jouarre modifie le P.L.U. : informez-vous.

 

Nous avons vu fleurir aux entrées de Jouarre des panneaux : « VOISINS VIGILANTS », et nombreux sont ceux qui attendent la marche à suivre sur cette initiative sympathique.

Chères Jotranciennes, chers Jotranciens, soyez aussi « VIGILANTS » sur ce qui se trame au niveau urbanisme.

Au mois de juin 2016, nous avions promis de vous informer sur l’évolution du projet de P.L.U., en gestation à cette époque.

 

Le maire s’active à modifier, à redécouper les zones en vue de l’élaboration du PLU (Plan Local d’Urbanisme) en remplacement du POS (Plan d’Occupation des Sols) actuel.

N’hésitez pas à demander un rendez-vous auprès du maire à ce sujet pour obtenir toute information vous concernant.

Ayant trop attendu, Monsieur le Maire doit repartir de zéro.

Le Plan d’Occupation des Sols ne sera plus opposable à partir du 27 mars 2017. Autrement dit la ville de Jouarre n’aura plus de documents d’urbanisme et devra fonctionner avec le règlement national.

Inondations

Jouarre en direct : inondations à Courcelles

INONDATIONS : UNE PARTIE DE COURCELLES ET DE VANRY NOYÉE SOUS UNE CRUE HISTORIQUE

Depuis le début des fortes pluies du week-end dernier, les habitants des hameaux de Courcelles et de Vanry ont dû faire face aux inondations qui ont bouleversé leur quotidien.

Nous sommes de tout cœur avec eux.

Nous remercions les services techniques de la mairie et les élus de leurs interventions auprès de la population. Par contre les habitants se sont étonnés de l’absence du maire qui, dans la presse locale avait été cité comme «  très actif sur le terrain ».

No comment !!!

 Jouarre en direct : inondations

Parc éolien à Jouarre

Jouarre en direct : miniature de l'image Parc Eolien

Lutter contre le projet d’installation du parc éolien à Jouarre

 

Au Conseil Municipal du 26 septembre 2014, Mr le Maire proposait, dans le cadre d’un projet de développement éolien par la société « la Compagnie du Vent » GDF SUEZ, de mettre en place un mât de mesures pour réaliser des études d’impact et de potentiel de vent à Jouarre. Ce mât devrait être installé route de Coulommiers sur la RD402 face au Petit Hôtel du Bois.

Au Conseil Municipal du 12 juin 2015, le maire demandait à nouveau d’émettre un avis favorable à la poursuite des études de faisabilité technique, environnementale et réglementaire pour l’implantation d’un parc éolien sur le territoire communal et de lui donner tout pouvoir pour la signature de toutes pièces afférentes à ce projet.

 

Nous, conseillers municipaux d’opposition, nous nous sommes fermement opposés à ce projet que nous considérons comme insensé et qui apporterait des nuisances sonores, modifierait profondément le paysage et déprécierait les habitations. Et que penser de la proximité de l’abbaye ?

 Malheureusement la majorité du Conseil Municipal, votant comme un seul homme derrière le maire, s’est prononcé POUR. Mr Laurent n’a pas pris part au vote, on devine pourquoi !

 

Une éolienne a plus de 140 m de haut et un parc éolien c’est une dizaine d’unités qui fonctionnent 24 h sur 24 et qui produisent un bruit lancinant.

Une éolienne, c’est 300 tonnes posées sur un bloc de béton de 1 000 tonnes…. Et ce n’est pas parce qu’une éolienne tourne qu’elle produit de l’électricité.

 

Nous avons interrogé le maire sur l’état d’avancement de ce projet lors du Conseil Municipal du 15 avril 2016. Son adjoint, Mr Delestret a répondu très laconiquement qu’une réunion avait eu lieu (mais il ne savait plus quand) avec les propriétaires fonciers éventuellement concernés soit une trentaine de personnes . Il s’est dégagé un refus assez conséquent, quelques-uns ont dit oui, les autres demandent à réfléchir.

 

Il y a quelques années, un projet similaire devait se concrétiser sur les communes de Bussières, Sâacy-sur-Marne, Saint Cyr-sur-Morin. L’action des maires, des élus, de la population a conduit à ce que ce projet éolien tombe à l’eau.

Comme eux, nous ne voulons pas de ça chez nous.

La majorité des maires des communes du Pays Fertois n’en veut pas.

Aidez-nous à lutter contre ce projet : donnez votre avis sur notre site en cliquant ici

 

Jouarre en direct : parc éolien

Plateforme de forage

Comme vous l’avez remarqué, des travaux sont actuellement en cours sur le site de « La Petite Brosse » à Jouarre.

Ces travaux procèdent au bouchage définitif du puits, en remplissant l’intérieur par du ciment injecté à haute pression.

Ce sont des travaux d’abandon et d’arrêt définitif sur la plateforme qui sera, à terme, rendue à l’usage agricole.

Lors du conseil municipal du 29 janvier 2016, nous, conseillers d’opposition, avons fait part de cette situation en nous réjouissant que tout rentre dans l’ordre. Nous avions d’ailleurs toujours été opposés à la fracturation hydraulique.

Il est regrettable que monsieur le maire, ancien vice-président de « No-Fracking » n’ait pas jugé bon d’informer la population et le conseil municipal de cette excellente nouvelle. Mais que voulez-vous, les temps changent….

Bandes jaunes rue du Marteroy

Voici la lettre du maire de Jouarre à propos des nouvelles réglementations de stationnement et de circulation à la rue du Marteroy, ainsi que la pétition adressée au maire de Jouarre par les habitants de la rue du Marteroy, pour exprimer leur mécontentement concernant la pose récente d’une ligne jaune empêchant le stationnement des voitures.

 

 

courrier_info_mairie_jouarre

Courrier d’information de la mairie de Jouarre

 

petition_26_signatures_jouarre

Pétition de 26 signatures des habitants de la rue du Marteroy à Jouarre

1 2